Les enfants sourds porteurs d'implants cochléaires

Forum pour parents d'enfants sourds qui portent ou vont porter des implants cochléaires
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Perdue à Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vifargent



Nombre de messages : 28
Localisation : paris
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Perdue à Paris   Mer 24 Fév 2010 - 1:03

Bonjour,
je suis toute nouvelle sur le forum, maman d'une petite puce de 20 mois sourde profondeIerD.
Le monde de la surdité est tout nouveau pour moi et il faut tout faire en même temps (papiers, démarches, se projeter vers l'avenir sans savoir) mais je crois que nous sommes tous et toutes passés par ces moments de stress intenses.

Pour l'instant, ma puce n'est prise en charge par aucun organisme. affraid et avec mon mari, nous nous renseignons sur les centres qui pourraient l'accueillir en septembre. Mais on ne sait pas quelle méthode serait le plus bénéfique pour notre petite... On nous parle français signé, LPC, les deux, lsf... bref. On nous parle école de regroupement, école de quartier (la notre, ils sont tjs plus de 30), classes spécialisées...
Je suis perdue....
Y a-t-il des parents parisiens qui pourraient nous mettre sur la voie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tritonbavard.com
lexpansive



Nombre de messages : 337
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Perdue à Paris   Jeu 25 Fév 2010 - 9:15

d'autres vont etre mieux placé que moi pour te répondre sur les ecoles et organisme parisiens (j'ai vu que 2 papas t'avaient deja donné leur numero de tel) mais tu as mis le doigt sur quelque chose qui m'a interrogé l'autre jour au CAMSP et que je n'avais pas relevé alors. Qu'est-ce que le francais signé ? Et qu'elle est la différence avec la lsf ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gaby

avatar

Nombre de messages : 257
Age : 46
Localisation : Boulogne
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Perdue à Paris   Jeu 25 Fév 2010 - 9:48

salut
je t'ai envoyé un MP
a bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vifargent



Nombre de messages : 28
Localisation : paris
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Perdue à Paris   Jeu 25 Fév 2010 - 12:13

Ce que j'ai retenu entre la lsf et le français signé c'est que dans le premier cas on apprend une "langue", avec sa syntaxe particulière, très différente de celle du français, et dans le second, on calque les signes de lsf sur le français (donc on conserve la syntaxe).
Pour ma part, je me rend compte que ma petite adhère à 200% aux signes et est très heureuse de se faire comprendre ainsi. Après, dès qu'elle entendra, on verra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tritonbavard.com
Orphéa

avatar

Nombre de messages : 468
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Re: Perdue à Paris   Jeu 25 Fév 2010 - 21:28

lexpansive a écrit:
Qu'est-ce que le francais signé ? Et qu'elle est la différence avec la lsf ?

Français signé : vocabulaire de la langue des signes mais basé sur la syntaxe de la langue française

Ex : je pose une pomme sur la table
on signera "moi" "poser" "une pomme" "dessus" "table"

La langue des signes a sa propre syntaxe et se base sur une logique purement visuelle

en LSF, ca donne "dessus/sur la table" "une pomme" "je pose"

Pour expliquer la syntaxe on peut aussi dire que si on imagine la phrase comme étant un dessin, si on pose la pomme avant la table, elle tombe par terre Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lexpansive



Nombre de messages : 337
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Perdue à Paris   Ven 26 Fév 2010 - 9:04

merci Charlène, ta réponse est très claire, comme d'habitude. Alors une autre question rien que pour toi du coup, toi tu parles la lsf c'est çà ? Et tu en penses quoi du français signé alors ?

Pour l'instant je persiste à penser que Julian n'a besoin de rien d'autre mais petit à petit je me fais à l'idée qu'eventuellement il aura besoin d'une aide plus tard, et autre idée qui fait son chemin (j'avoue çà a mis du temps mais je digere doucement) Julian est sourd et rencontrera la communauté sourde un jour ou l'autre. Je ne veux pas qu'il se sente exclue. Dans l'idéal mon enfant sera un enfant épanouie, oralisant parfaitement, ayant acces aux memes choses que les entendants mais faisant parti de la communauté sourde et donc bilangue lsf-français oral.
Bon çà , c'est l'idéal, pour s'en approcher je ne sais pas trop comment faire. On peut passer du français signé au lsf facilement à votre avis ? En gros si Julian rencontre dans les années à venir qq diffcultés, je ne sais pas si en mettant qq signes ponctuels pour l'aider celà ne risque pas de le destabiliser le jour on veut se mettre à la lsf ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orphéa

avatar

Nombre de messages : 468
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Re: Perdue à Paris   Ven 26 Fév 2010 - 11:14

Oh une question rien que pour moi Laughing

Le français signé j'en fais aussi Wink j'en fais avec les sourds implantés qui connaissent un peu. Car implantée aujourdhui, je fonctionne (grâce à mes implants) sur une logique sonore.
Il est extrêment difficile de parler oralement et de faire de la vraie LSF simultanément.
Je fais aussi de la LSF, surtout quand je suis débranchée ou alors quand je suis avec des sourds signants.
C'est plus rare car depuis mes implants, les sourds signants me boudent un peu :( mais ca c'est un autre débat!

Le français signé, je trouve que c'est bien pour appuyer la parole, tout en intégrant le signe avec l'enfant.
La LSF, il peut l'apprendre en étant en contact avec d'autres sourds, à l'école, au centre, ortho...etc ca se fera petit à petit.
Ne surtout pas oublier qu'un enfant sourd comprendra (apprendra) plus vite que les parents entendants qui débarque dans le monde de la surdité; car le petit sourd, lui est dedans depuis toujours.

Ne te prend pas la tête surtout Wink je trouve que tu as une pensée très juste. Accepter que son fils soit sourd et surtout accepter qu'il puisse avoir envie plus tard de faire partie de la communauté sourde tout en ayant son implant et en communicant oralement, c'est un très bon début.
Donc laisse faire les choses Wink

Je suis là si tu as d'autres questions Smile

lexpansive a écrit:
merci Charlène, ta réponse est très claire, comme d'habitude. Alors une autre question rien que pour toi du coup, toi tu parles la lsf c'est çà ? Et tu en penses quoi du français signé alors ?

Pour l'instant je persiste à penser que Julian n'a besoin de rien d'autre mais petit à petit je me fais à l'idée qu'eventuellement il aura besoin d'une aide plus tard, et autre idée qui fait son chemin (j'avoue çà a mis du temps mais je digere doucement) Julian est sourd et rencontrera la communauté sourde un jour ou l'autre. Je ne veux pas qu'il se sente exclue. Dans l'idéal mon enfant sera un enfant épanouie, oralisant parfaitement, ayant acces aux memes choses que les entendants mais faisant parti de la communauté sourde et donc bilangue lsf-français oral.
Bon çà , c'est l'idéal, pour s'en approcher je ne sais pas trop comment faire. On peut passer du français signé au lsf facilement à votre avis ? En gros si Julian rencontre dans les années à venir qq diffcultés, je ne sais pas si en mettant qq signes ponctuels pour l'aider celà ne risque pas de le destabiliser le jour on veut se mettre à la lsf ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Perdue à Paris   Ven 26 Fév 2010 - 14:34

Je voulais juste ajouter que je viens de lire une étude sur l'anglais signé...aux Etats-Unis il y avait un mouvement contre l'anglais signé parce que ce n'était ni la langue des signes ni l'anglais, et donc les enfants n'avaient pas accès à une langue complète. Donc aux Etats-Unis on trouve souvent des classes bilingues où le "voicing" et interdit (comme Charlène dit, on ne peut pas vraiment gérer deux langues à la fois) et des classes oralistes où les professeurs ne signent pas du tout - rien au milieu. Mais selon les études plus récentes, le problème était plutôt que les parents et professeurs qui utilisent l'anglais signé ont l'habitude de sauter des mots. Donc ils parlent en phrase complètes mais ils signent juste quelques mots, donc l'enfant capte juste une partie (ex: la maman dit "It's time to put on your shoes" mais signe juste TIME SHOES, et ça devient plutôt des gestes). Donc apparement si on signe vraiment tous les mots ça ne pose pas de problème...

Moi personellement j'opterais pour la LSF sans voix plus LPC...comme ça c'est plus facile pour l'enfant de séparer les 2 langues. Je pense que c'est la même chose - il faut coder tous les mots et pas juste les noms et les verbes. Mais c'est plus facile d'apprendre le code que d'apprendre tous les mots du français signé. En plus, avec le code, l'enfant developpe une memoire auditive et phonologique qui est similaire à celle des entendants. (J'ai été convaincue par une amie née sourde profonde qui a grandi avec le cued speech (rare aux USA) et qui est actuellement en train de faire son doctorat - elle signe aussi, et pense que l'ASL est très important pour la vie sociale des sourds, mais son anglais écrit est vraiment parfait.) Et c'est juste une théorie, mais j'ai l'impression que les sourds Français ont souvent un très bon niveau de français, et je me demande si c'est grâce au LPC...
Revenir en haut Aller en bas
lexpansive



Nombre de messages : 337
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Perdue à Paris   Ven 26 Fév 2010 - 23:58

je vous remercie toutes les 2 d'avoir eclairé ma lanterne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julysde

avatar

Nombre de messages : 271
Age : 32
Localisation : Narbonne
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Perdue à Paris   Jeu 30 Sep 2010 - 13:31

Bonjour,

Pour répondre à Mamaduck,
Étant dans le milieu des sourds... Je rencontre très peu de sourds qui utilise la LSF et qui écrit très bien en français... ils ont tendance à écrire comme la LSF.

J'ai très peu utiliser la LSF ou LPC durant ma scolarisation. là ou j'ai eu le plus besoin c'était quand un mot était difficile à comprendre à la lecture labiale donc LPC et aussi quand j'étais en fac de psychologie j'ai eu besoin d'une interprète, ca partait souvent en live et c'était dur de suivre.

Mais Je pense que cela vient du LPC qui aide à mieux faire les syntaxe en Français.
je ne suis pas du tout contre le français signé car c'est ce que je signe, j'ai vraiment du mal à comprendre la logique de la syntaxe du vrai LSF...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://implantcochleaire99.skyrock.com/
JJ



Nombre de messages : 226
Localisation : Paris
Date d'inscription : 16/06/2007

MessageSujet: Re: Perdue à Paris   Ven 1 Oct 2010 - 0:53

Bonjour Vif argent,


C'est bien toi qui avait parlé au téléphone avec mon fils cet hivers ?

Que deviens-tu, as-tu fais des choix ?


Je t'ecris juste pour te confirmer ce que te dit Julysde.


La LSF a été une chance vitale pour les sourds et elle l'est encore dans une certaine mesure. Maintenant elle n'a rien à voir avec le français et donc, en effet, elle ne permettra pas de progresser en expression française.
C'est pourquoi la plupart des parents et des sourds qui fréquentent ce site ont choisi l'oralisation.

N'héiste pas à nous contacter et sonne nous des nouvelles.

JJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vifargent



Nombre de messages : 28
Localisation : paris
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Perdue à Paris   Ven 1 Oct 2010 - 10:09

Bonjour !

Cela m'a fait tout drôle de voir cet ancien post remonter Smile

Oui JJ, j'avais eu ton fils au téléphone au mois de février. J'avais trouvé ta démarche vraiment super et cela m'avait aidé à avancer. Je ne cacherais pas que les premiers mois ont été difficiles afin de digérer l'information et d'accepter la différence de ma fille. Bref, une grosse période de turbulence. Nous n'avons toujours pas retrouvé un équilibre familial d'ailleurs....

Les signes ont été très utiles au début avec ma fille. Elle a pu s'exprimer et une communication s'est établie. Mais c'était limitée car je ne signe pas la LSF et je n'apprenais pas les signes assez vite. Mais dès qu'elle a eu ses appareils, on a mis l'accent sur l'auditif et l'oral. Aujourd'hui, elle progresse bien dans ces deux domaines, alors on poursuit dans cette voie. Par contre, je n'ai pas trouvé un centre qui réponde à mes attentes actuelles. Le libéral, c'est bien aussi Smile

Je ne passe pas souvent sur le forum car j'ai du mal à avoir un moment à moi mais je suis contente d'avoir eu ton message !
A bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tritonbavard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perdue à Paris   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perdue à Paris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Copie dune épreuve du bac perdue
» Paris 6 ou Marseille ?
» Expo/Bourse coquillages Paris
» Paris (20e) : Père Lachaise, (28e Division)
» magasin végétarien et sans gluten à Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les enfants sourds porteurs d'implants cochléaires :: A propos de nos enfants :: Autour de la scolarité-
Sauter vers: