Les enfants sourds porteurs d'implants cochléaires

Forum pour parents d'enfants sourds qui portent ou vont porter des implants cochléaires
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Scolarité

Aller en bas 
AuteurMessage
Emma

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Scolarité   Mar 10 Mar 2009 - 20:11

Et c'est parti pour un récit sur ma scolarité ! Wink

J'ai toujours été en intégration de la crèche jusqu'à maintenant.

En primaire, j'étais dans une école de mon quartier et je faisais des aller-retour trois fois par semaine entre mon école et le CEOP. En effet, j'allais au CEOP pour l'orthophonie. Tout se passait très bien, ma scolarité s'est fait normalement. Mon orthophoniste venait une fois par mois à mon école pour voir comment ca se passait en classe.

A l'époque, je n'avais pas de codeuses. J'avais que mon orthophoniste qui était là pour m'aider. Elle voyait de temps en temps mes maitresses et mes parents pour revoir les leçons que j'avais apprises ou que je n'avais pas comprises. J'avais aussi le HF pendant un moment (vers la fin du primaire). Ma mère m'aidait aussi. Chaque jour à mon retour de l'école, ma mère m'aidait à faire mes devoirs ou m'expliquais ce que je ne comprenais pas.

Mes parents ont appris le LPC quand j'avais 6 ou 7 ans. En même temps, j'apprenais aussi la LSF au CEOP (je rencontrais que des sourds signants là bas et donc pour communiquer avec eux, j'avais appris la LSF).

A la maison, c'était oral et LPC. Aujourd'hui, mes parents utilisent peu le LPC (sauf quand je n'ai pas mes appareils). Le LPC m'est utile que pour mes cours.

Revenons à ma scolarité.

En 6ème, je suis allée au collège Rodin en partenariat avec l'institut national des jeunes sourds (INJS) de Paris. Dès la 6ème, j'ai pu bénéficié des codeurs en classe et du soutien avec des professeurs spécialisés de l'INJS. Mes progrès ont été fulgurants grâce au LPC en classe.

En 3ème, c'était l'année la plus difficile. J'ai commencé à saturer. J'étais fatiguée de faire tout le temps des efforts et je n'arrivais plus à bosser correctement. Je ne me voyais pas du tout en seconde. Et plus c'était ma crise d'adolescence. Ca faisait beaucoup trop d'un coup. Alors, j'ai redoublé et qu'est ce que ca m'a fait du bien !!! J'ai pu prendre du recul et revoir les choses que je n'avais pas comprises. Je ne considère pas du tout ce redoublement comme un échec, au contraire ! Ca été bénéfique pour moi ce redoublement.

Ensuite, je ne voulais pas faire un bac général. Aucun ne me convenait et je ne me sentais pas à la hauteur. Je savais déjà à ce moment là que je voulais travailler dans l'informatique. Alors ma mère m'a trouvé un bac technologique STT (sciences techniques et tertiaires). Aujourd'hui ce bac s'appelle STG.

J'ai donc passé mes trois années suivantes dans un nouveau lycée - le lycée Jean Lurçat. Ce lycée n'avait jamais acceuilli d'élèves sourds. C'est pourquoi j'ai pu établir un partenariat entre ce lycée et l'INJS. J'ai pu continuer à avoir des codeuses en classe et des heures de soutiens. J'ai fait donc un bac STT informatique de gestion option développeur.

La première et la terminale ont été comme un défi pour moi. Réussir le bac de francais en première et avoir le bac en terminale n'étaient pas des tâches faciles.

En première, j'avais une prof spécialisée d'INJS, une prof de français qui m'a aidé à préparer l'épreuve de francais. Elle m'a fait revoir tous les textes sur lesquels j'allais peut-etre tomber à l'oral. Résultat j'ai eu 17 à l'oral et 11 à l'écrit.

En terminale, j'avais bien sur le tiers-temps à mes examens et à la fin j'ai eu mon bac après une dure année pour le réussir ! Ce n'était pas évident ! Mais j'avais la volonté de réussir. Je voulais montrer à tout le monde que je pouvais avoir mon bac comme tout le monde.

Ensuite, j'ai continué mes études dans un nouveau lycée, cette fois-ci, un lycée privé avec l'INJS. J'ai fait pendant deux ans un BTS informatique de gestion option développeur et j'ai eu encore cette fois-ci des codeurs en classe. Mes profs ont été géniaux avec moi et m'ont poussé à réussir mon diplôme de BTS. Avoir mon diplôme de BTS était ma plus grande fierté surtout que j'ai eu 20 à un examen où il fallait que je présente un de mes 5 projets informatiques élaborés pendant l'année. Jamais j'aurai cru qu'un jour, j'allais avoir un 20 à un examen !!! Ca a été ma plus grande Surprise. Et ca a renforcé ma détermination de continuer mes études.

Sur le marché du travail avoir un bac+2 ne suffit pas. Alors je me suis dit pourquoi ne pas viser plus haut ? J'avais hésité encore faire une licence et faire des études d'ingénieur. Je pouvais faire encore une année de licence et travailler ensuite mais j'avais envie de continuer à apprendre. Alors, pourquoi ne pas aller dans une école d'ingénieur ? C'est un plan assez ambitieux je l'admets. Je voulais me prouver que je suis capable d'aller plus loin que possible. Un sourd dans une école d'ingénieur ? Pourquoi pas ? Montrons qu'on peut le faire !

Résultat, me voici actuellement, en première année de cycle ingénieure en informatique à SUPINFO et sur ce, pour trois ans ! Et j'espère décrocher dans deux ans un diplome d'ingénieur. Je travaille trois fois par jour à supinfo et deux fois par jour dans une entreprise.

Seulement voilà, l'INJS ne peut plus continuer à me suivre. Fini les codeuses et les cours de soutiens. Du coup, j'ai du me débrouiller seule pour trouver des sbuventions et des codeuses. J'ai eu la PCH de la part de la MDPH pour financer mes codeuses. Mais le problème c'est que les conditions à SUPINFO ne me permettent pas de faire venir une codeuse. J'ai des horaires pas possibles !

On a la même matière pendant deux semaines et à la fin de ce cours, il y a un controle. Mais le problème c'est que pendant ce cours, il y a sans cesse des TP. On fait des cours et des TP sans cesse et sans horaires. Par exemple, on fait cours pendant une heure ensuite y'a TP pendant on ne sait pas combien de temps et ensuite on refait cours. Et vice versa. C'est ca le problème, on ne sait jamais combien de temps dure un tp ni un cours. Du coup, je ne peux pas faire venir une codeuse. Elle va coder pendant une heure et elle va attendre pendant longtemps avant que le cours recommence. :S Pas fameux comme situation...

Mais heureusement, il y a des diaporamas qui m'aident à comprendre le cours. Prochainement, je vais essayer de trouver un preneur de notes, un élève de ma classe, pour prendre des notes sur le cours. Et on est plus de 100 dans ma promo. Le prof n'arrête pas de bouger et parle dans le micro donc ce n'est pas non plus facile à lire sur ses lèvres. Si je lui dis de ralentir ou de baisser son micro ou d'arreter de bouger, il va le faire pendant 5 minutes et après il va oublier. Et les profs changent tous les deux semaines.

Pour l'instant, je m'en sors en cours. Je vous avoue que c'est la premiere année où je me trouve dans cette situation. J'espère que dans les prochains mois, ca ira mieux.

Sinon, il y a aussi des cours English Debates. C'est un cours où nous sommes dix élèves et nous parlons anglais. Nous débattons en anglais sur un sujet. Ce n'était pas toujours évident car je ne comprends pas les élèves. Mais je comprends assez bien la prof d'anglais. Elle articule et elle parle doucement. Ces séances permettent de perfectionner mon anglais et surtout ma lecture labiale en anglais ! Pas facile mais c'est un bon entrainement.

Je travaille deux fois par semaine dans une entreprise où je suis bien intégrée. Mes collègues sont très sympa avec moi. On se comprends très bien et pour l'instant, je n'ai pas eu de réunions. Mais quand mon collègue n'est pas là et que j'ai des questions à lui poser, je suis obligée de demander à une autre collègue de lui téléphoner pour poser ces questions car le téléphone n'est pas ma tasse de thé. Sinon, tout se passe très bien. Je suis contente de ce travail.

Voilà, je crois en avoir dit beaucoup (trop) sur mon parcours scolaire. Laughing

N'hésitez pas à me poser des questions. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afideo.org
Axelle
Admin
avatar

Nombre de messages : 2926
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: Scolarité   Mar 10 Mar 2009 - 23:10

A travers ton récit tu confortes mes idées du travail du soutien de la part de la famille et des codeurs impérativement !

Tes deux parents travaillaient?

_________________
Axelle maman de Tom (05/06/2004) implanté le 7 Avril 2006 Marque Bionics à Bordeaux et maman de Maxim né le 20/04/2008 entendant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Scolarité   Mer 11 Mar 2009 - 12:35

Axelle a écrit:

Tes deux parents travaillaient?

Oui, mes parents travaillaient.

Mais ma mère travaillaient à temps partiel. Après l'école en primaire, elle s'occupait de moi. Ensuite, au collège, elle ne travaillait pas le mercredi pour m'aider également. Pendant un moment, elle travaillait à 80 % puis à temps plein après mon terminale. Progressivement, ma mère m'accordait moins de temps au fur et à mesure que je grandissais.

C'est à partir de ma troisième que j'ai dit à ma mère que je voulais travailler toute seule. Ma mère n'a pas été chaude au début mais je tenais à lui montrer que j'étais capable de réussir toute seule sans son aide. J'ai donc commencé à prendre mon autonomie à ce moment là.

Axelle a écrit:
Tu as été bcp soutenue par tes parents pour tes études ?
Oui, mes parents m'ont toujours soutenue. Mais, bien sur, quelques fois, ils n'étaient pas d'accord. Par exemple, je leur ai dit que je ne voulais pas faire un bac général mais un bac technologique pour suivre ma voie en informatique. Mes parents espéraient me voir faire des études avec un bac général. En fin de compte, mes parents se sont rendus compte que la voie que j'ai choisi me convenait bien.

A l'époque, il n'y avait pas beaucoup d'informations sur la scolarité de l'enfant sourd par rapport à aujourd'hui. Les professionnels disaient à mes parents qu'il fallait me mettre dans une école pour sourds avec langue des signes ou alors en 6ème, il fallait que j'aille à morvan. Mes parents ont refusé, préférant privilégier l'oral.

Donc c'est grâce à mes parents où j'en suis aujourd'hui. Ils m'ont beaucoup soutenue et ils m'ont laissé faire mes propres choix. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afideo.org
Axelle
Admin
avatar

Nombre de messages : 2926
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: Scolarité   Mer 11 Mar 2009 - 14:58

Merci pour ce partage Wink je te remercie ,

Amicalement,

_________________
Axelle maman de Tom (05/06/2004) implanté le 7 Avril 2006 Marque Bionics à Bordeaux et maman de Maxim né le 20/04/2008 entendant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
samira

avatar

Nombre de messages : 430
Age : 38
Localisation : Blois
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Scolarité   Mer 11 Mar 2009 - 22:53

Très intéressant ton récit, ça me conforte dans certaines choses.

En tout cas chapeau à toi et à tes parents, être épaulé c'est très important :flower:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Scolarité   Sam 21 Mar 2009 - 11:53

Il y a du nouveauté dans ma scolarité. cheers

J'ai enfin des preneurs de notes !!! Cette semaine, j'ai fait passer une annonce pour trouver des élèves de ma promo en leur demandant d'etre preneur de notes et j'ai eu 4 candidats ! J'en ai pris trois pour que chacun passe le relai et si jamais, il y a une absence, il est toujours bon d'avoir quelqu'un d'autre.

Comment se passe la prise de notes ? Mes preneurs de notes ne sont pas à coté de moi et ils sont éparpillés dans la salle. Ils tapent tout ce que dit ou presque le prof et moi, grâce à msn et à la fonction assistance à distance, je peux voir leur écran et ce qu'ils écrivent. A la fin du cours, ils m'envoient leurs notes.

Je suis satisfaite de cette solution quand on ne peut pas avoir de codeurs. Ca m'arrange beaucoup et je peux enfin suivre les cours comme tout le monde. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afideo.org
franmafran

avatar

Nombre de messages : 484
Age : 48
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: Scolarité   Lun 23 Mar 2009 - 19:27

Merci pour ton récit, ca ne sera jamais trop long quand c'est pour nous faire un bien fou...
Félicitations pour ton parcours et M...E pour la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
faycal



Nombre de messages : 24
Localisation : bref
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Scolarité   Sam 28 Mar 2009 - 15:34

Voici la un bel exemple de réussite et de défi, bravo. Pour ma part je suis le papa à Naila, 6ans et- demi implantée cochléar freedom en fevrier 2008 en Algérie, et tout le problème qui se pose chez nous c'est le suivi (orthophonique et autre) aprés l'implantation. Je voit à travers votre cas qui est un exemple à suivre que malgrés des années passées et des tonnes d'effort de tout l'entourage (parents, organismes, intégration scolaire) le besoin d'assistance (codeuses etc...) reste exprimé, alors je me pose cette question, comment devons nous faire nous autre parents qui ne disposent pas pour le moment d'aucune organisation (pas de suivi à l'école par des spécialistes, pas de LSF) seules les éfforts soutenus des parents? merci de me conseiller. Et je vous souhaite toute la réussite du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Scolarité   Sam 28 Mar 2009 - 16:44

faycal a écrit:
comment devons nous faire nous autres parents qui ne disposent pas pour le moment d'aucune organisation (pas de suivi à l'école par des spécialistes, pas de LSF) seules les efforts soutenus des parents? merci de me conseiller.

Vous pouvez aider votre enfant à faire ses devoirs en lui expliquant ce que votre enfant ne comprend pas.

Quand j'étais petite, après l'école, ma mère m'aidait à faire mes devoirs et m'expliquait. On revoyait ensemble ce que j'avais fait à l'école. Elle prenait tout son temps pour m'expliquer ce que je n'avais pas compris, etc.

Je ne sais pas si je suis bien placée pour vous donner des conseils sur la facon d'aider votre enfant. Demandez aux parents qui sont présents sur le forum comment cela se passe avec leurs enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afideo.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Scolarité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Scolarité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le gouvernement veut réduire de 40 % d'ici à 2015 le budget de l'enseignement supérieur. Les universités pourront tripler les frais de scolarité (heureusement, c'est en Angleterre !!!)
» horaires scolarité
» Transfert de scolarité
» Scolarité mixte?
» frais et scolarité !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les enfants sourds porteurs d'implants cochléaires :: A propos de nos enfants :: Autour de la scolarité-
Sauter vers: